HANOUNA

Royaume Kongo

mercredi 15 août 2012 par hanougabel


 J’étais royaume paisible

Réputé terre d’accueil,

Et me voici la cible

D’universel orgueil.

Chacun posant ses basques,

S’appropriant les lieux,

S’appropriant les masques,

S’appropriant les dieux,

En soumettant au fouet

Les hommes et les femmes,

Chacun s’est emparé

Des vies, même des âmes...

Le paradis promis

Par ces pâles visages

Par eux seuls fut acquis

Et resta un mirage

Pour ceux qui, par malheur,

Accordèrent crédit

Á ces propos menteurs,

Á ces prêtres maudits.

Eternellement fertile

Mon sol fécond attire

Exploiteurs si habiles

Et parfois même pire.

 

C’est ainsi qu’imposteurs

Aux douteuses racines

Et sanglants dictateurs

De traîtres origines

(De Mobutu soumis

Aux puissances félones

A Kanambe à qui

L’Occident donne trône),

C’est ainsi qu’au pays

De ses guerres l’effroi

Provoquent pleurs et cris

D’un peuple aux abois.

Mais l’espoir est le rêve

Que personne ne vole

À la Nation qui crève.

De ses héros le rôle

Elle ne peut oublier.

Qui plus est, de l’avant

Comme eux il faut aller,

Même si c’est au-devant

Du don le plus suprême,

Don de vie, don de soi.

Okito fit de même,

Mpolo et LUMUMBA !

 

 Liliane Gabel (juillet 2010)


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 25151

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Poétiquement vôtre  Suivre la vie du site Poèmes pour tous  Suivre la vie du site Kongo   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License