HANOUNA

Besoin de toi

lundi 21 mai 2012 par hanougabel

Mon amour, petite soeur,

Comment dire à mon coeur

Privé de ta présence

« Va, continue, avance » ?

Certains jours sont plus noirs

Et semblent s’étirer,

Gris chemins-désespoir

Parsemés de regrets.

Certaines traditions

Voudraient que l’émotion

Ne doive pas trahir

La douleur du partir.

Je ne crois pas que l’âme

De l’aimé, par nos larmes,

Par nos chagrins extrêmes,

Perdrait bonheur suprême.

Je crois à plus subtil :

Sans doute est-il utile

D’aller jusques-au bout

(Voire jusqu’au fond du trou)

De la désespérance

Du vide de l’absence.

Et pourquoi faudrait-il

Croire l’aimé en péril,

Faute d’avoir su taire

Questions, douleur, colère ?

Mon amour, ma soeurette,

Tu veilles toujours discrète

Sur tous et sur chacun

Unis d’amour commun.

Aucun mot ne parvient

A décrire aussi bien

Le manque de l’absent,

Ce gouffre terrifiant.

Surgissent les souvenirs :

Coup d’oeil en coin... ton rire...

Mélodie d’un défaut,

Léger, sur certains mots...

Des quelques pas alors

Qui demandaient efforts

Est donc brisé l’élan

Pour aller de l’avant.

Long sera le chemin

Au rythme du chagrin.

Persévérer, de toute manière,

Pas en avant, pas en arrière.

Liliane Gabel (27 août 2011)


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 25322

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Poétiquement vôtre  Suivre la vie du site Rimes pour un amour   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License