HANOUNA

Manque

lundi 21 mai 2012 par hanougabel

Le chagrin est tel que tous les mots du monde

Ne pourraient trouver nom à la douleur immonde

Qui lacère mon coeur. Tout instant de la vie

Est saison d’hiver depuis que tu es partie.

Je te cherche partout, sans cesse je m’attends

A t’apercevoir, vivante, au moindre tournant.

Mais la cruelle Dame en noir prive de leur choix

Ceux qu’elle a désignés, involontaires proies.

Ma Kitou, ma soeurette, dans un loyal combat

J’aurais pu affronter ce personnage froid.

Je l’aurais terrassé

Pour toute éternité,

Par mon amour, tant roc,

D’un coup unique d’estoc !

Passent les secondes, les heures, les jours, les semaines,

Mon coeur au ralenti apprivoise sa peine,

Repassant les images du bonheur encore proche,

Gardées jalousement comme secrète pioche.

J’y puise carte courage et force nécessaire

Afin de poursuivre ma vie sur cette terre.

Je ne sais plus comment traduire ton absence,

Nul terme approprié, de ma désespérance,

Ne peut suffisamment en être le reflet

Tant mon âme et mon coeur sont teinté de regrets.

J’espère si ardemment

Qu’un jour viendra le temps

De joyeux lendemains,

Et d’instants plus sereins.

Liliane Gabel (18 juillet 2011)

En guise de post-scriptum, à toi ma bien-aimée,

J’avoue combien j’aurais ardemment souhaité

Qu’avec nous tu partages les familiales joies

De ces journées dernières. Kitou, où que tu sois,

Toujours discrète, je sais que tu étais des nôtres.

J’ai sentis ta présence, toi l’invisible hôte.

Le bonheur et l’amer conjointement amis

Ont nuancé le temps, opaque vert-de-gris,

En irisés reflets arc-en-ciel et lumière,

Répondant en partie à ma souffrante prière...

(1er août 2011)


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 25151

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Poétiquement vôtre  Suivre la vie du site Rimes pour un amour   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License