HANOUNA

L’ombre de la Mort

lundi 21 mai 2012 par hanougabel

Défilent les jours

Tant pareils à eux-mêmes

Ma sœur, mon amour.

Pénible leçon

Qu’ici-bas la vie sème,

Sans trop de façon :

Il faut composer

Avec ombre et lumière.

Vais-je l’accepter ?

Je te hais la Mort

Et je devrais me taire ?

Mais si je t’ignore

Combien d’êtres chers

Vas-tu encore m’ôter ?

Ma Kitou, ma chair

Où es-tu dis-moi ?

Je veux imaginer

Qu’à présent c’est toi

Qui veille nos vies.

Emue jusques aux larmes,

Tu vois, attendrie

Le cours difficile

De chacune de nos âmes.

L’ombre est si habile

A briser, détruire

Nos quelconques destins,

Nos amours réduire.

Qu’il faut d’énergie

Et d’efforts surhumains

Quand l’épreuve surgit !

Mais pour l’affronter,

Mes prières seront cris.

Comment accepter

Froide cruauté

De celle qui m’a pris

Ma sœur, mon aimée ?

Liliane Gabel (juin 2011)


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 25322

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Poétiquement vôtre  Suivre la vie du site Rimes pour un amour   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License