HANOUNA

Description du site

Hanouna, artiste peintre plasticienne installée dans le midi de la France, a rédigé également des livres sur l’exclusion.

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Hier, aujourd’hui, demain

lundi 21 mai 2012 par hanougabel
Demain c’est aujourd’hui Et hier est si présent, Au quotidien je vis Sous le joug d’un amant. Sans pitié, ce bourreau Qui entretien mon rêve, Alimente mes sanglots, Mes regrets, et j’en crève. Cruel est le chagrin, Aigue est la souffrance, Deux alliés inhumains De la désespérance. Ma Kitou, (...) > suite


Hurlement muets

lundi 21 mai 2012 par hanougabel
Je ne peux retenir le cri d’amour blessé Qui monte de mon coeur trop longtemps oppressé. A vouloir être fort pour soutenir autrui, On contient sa douleur pour en payer le prix Tôt ou tard. Soeurette, ma Kitou, mon amour, Chaque seconde est quête, car mon âme alentour Cherche ombre de la tienne à (...) > suite


Manque

lundi 21 mai 2012 par hanougabel
Le chagrin est tel que tous les mots du monde Ne pourraient trouver nom à la douleur immonde Qui lacère mon coeur. Tout instant de la vie Est saison d’hiver depuis que tu es partie. Je te cherche partout, sans cesse je m’attends A t’apercevoir, vivante, au moindre tournant. Mais la cruelle (...) > suite


Signes

lundi 21 mai 2012 par hanougabel
Kitou, durant l’adieu suprême, Ces deux blancs papillons Jamais n’oublierons. Au rendez vous, ma soeur que j’aime, Ce héron couleur pluie, Un jour de même gris. Merci à toi, l’oiseau cendré, Au long cou, bec pointu, Si longtemps attendu. Un signe encore, nuit agitée, Demi-songe furtif, Ton (...) > suite


L’ombre de toi (sur la plage)

lundi 21 mai 2012 par hanougabel
J’approche de ce kiosque où l’an dernier, ma soeur, Nous nous étions assises, En main ces friandises Glacées. Je te revois sourire, dos à la morne humeur De la mer et des vents, A même le ciment Sablé. Aujourd’hui tu n’es plus et, pourtant, si présente, Et les mouettes rieuses Qui attendaient (...) > suite


Besoin de toi

lundi 21 mai 2012 par hanougabel
Mon amour, petite soeur, Comment dire à mon coeur Privé de ta présence « Va, continue, avance » ? Certains jours sont plus noirs Et semblent s’étirer, Gris chemins-désespoir Parsemés de regrets. Certaines traditions Voudraient que l’émotion Ne doive pas trahir La douleur du partir. Je ne crois (...) > suite


Seule

lundi 21 mai 2012 par hanougabel
N’aurais imaginé Qu’en rejoignant les miens S’abattrait sans pitié Cet immense chagrin. Seule, noyée dans la foule, Je dois porter ma peine, Seule perdue dans la houle Des journées qui s’enchaînent. Le monde continue Sa vie, indifférent, Tandis qu’à travers temps Ma douleur est aigüe. Quelle (...) > suite


De l’avant ?

lundi 21 mai 2012 par hanougabel
À cette dame en noir, Aux pouvoirs maléfiques, Ne donnerai à voir (Pour son bonheur sadique) Le plaisir d’un seul pas Dedans son triste monde. Malgré les coups immondes (L’aiguillon du trépas), Je suis toujours debout, Quoi que fragilisée. À l’intérieur je bouts Pourtant de mille projets. La (...) > suite


Re-naissance après toi

lundi 21 mai 2012 par hanougabel
Journée après journée, d’étonnantes surprises Jonchent ma destinée depuis ton grand départ ; Ces touches claires sur fond de larmes grises Cimentent quelque peu les souvenirs épars, Ceux-là même qui laissent, avecque la tendresse, L’amertume tenace des éternels regrets. Dans le désert immense qui, (...) > suite


Etrange anniversaire

lundi 21 mai 2012 par hanougabel
Petite soeur, huit mois que ton départ rapide A laissé âmes et coeurs en un si profond vide, Les tiens devenus miens en des liens plus étroits Ainsi que ton amie, m’ont ouvert grand leur bras. J’ai dû quitter le lieu où tu venais souvent, Où j’espèrais t’entendre entrer à tout moment. De cet autre (...) > suite

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 25256

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License